[INALCO] JOURNEE CULTURELLE : 20 mai 2006

JOURNEE CULTURELLE : 20 mai 2006

Ouverture : 11h à 18h
Début des spectacles : 12h

Entrée libre !

2, rue de Lille  75343 Paris
Métro : St germain des prés

Chaque année, depuis 2004, les associations étudiantes de l’Inalco (Institut
National des Langues et des Civilisations Orientales) organisent à la
Rue de Lille, la Journée Culturelle. Celle-ci, devenue une tradition au sein
de notre établissement, a pour but de valoriser les cultures des pays du
monde dont nous pouvons apprendre la langue à l’Inalco.

A cet effet, une scène est installée dans la cour de la Rue de Lille sur
laquelle se succèdent toute la journée démonstrations de danses, chants,
musiques, arts martiaux, défilés. Un stand saveurs d’ailleurs est
proposé aux visiteurs curieux de goûter à diverses cuisines du monde. Dans
les salles, investies par les étudiants de langues O, se trouvent des stands
« pays » ou « langues » décorés d’objets artisanaux, de photos, de livres,
etc. Des ateliers sont également mis en place afin de s’initier de manière
ludique à certaines traditions culturelles.

INALCO
Delphine Chan
Service Infocom

2 rue de Lille – 75343 Paris Cedex 07
Tél: 01 49 26 42 42

Exposé Art Angkorien (10/06) / Sortie Musée Guimet (11/06)

Logo

Chers tous,

Je vous confirme que:

–  l’exposé sur l’art angkorien par Bopha Tan aura lieu le Samedi 10 Juin de 14h30 à 16h15

–  la visite au musée Guimet avec Philippe Fargeton aura lieu le Dimanche 11 juin à partir  de  9h30

En ce qui concerne le Musée, c’est tarif réduit le dimanche donc 4,50 euros par personne qu’il faudra apporter le jour de la visite.

Pour ceux d’entre vous qui sont intéressés, Aphirak notre trésorier fera circuler une fiche samedi pour que vous puissiez vous inscrire en vous demandant une petite participation de 2 euros pour les activités de l’EKP. Pour ceux qui se sont déjà inscrits, merci de penser aux 2 euros..

Je vous invite également à consulter le site du musée Guimet car certains régimes permettent de bénéficier de la gratuité du billet.

http://www.museeguimet.fr/homes/home_id20392_u1l2.htm

L’activité Musée Guimet est réservée aux élèves de l’école

A très bientôt!

Dakarine LY
Secrétaire Générale

===================================================================
Ecole Khmère de Paris – Association Culturelle Franco-Khmère (ACFK)
188, rue de Tolbiac 75013 Paris – http://ecole.khmere.free.fr

Une divinité khmère retrouve sa tête

LE MONDE | 17.05.06 | 15h16 • Mis à jour le 17.05.06 | 15h16

Le 18 mai, une effigie khmère acéphale, détenue par le Musée Guimet, à Paris, va retrouver sa tête par le plus grand des hasards. Cette divinité féminine, d’un style (Preah Ko) peu connu, datant de la fin du IXe siècle, est entrée (sans tête) dans les collections nationales en 1936. Provenant du temple de Bakong, près d’Angkor, elle avait été ramenée par Philippe Stern, à l’époque conservateur au Musée Guimet et membre de l’Ecole française d’Extrême-Orient (EFAO), au moment où celle-ci organisait les grands musées du Cambodge et du Vietnam.

Ce même Philippe Stern, au plus fort de la guerre du Vietnam, avait demandé au président américain Richard Nixon de sanctuariser les monuments majeurs du Vietnam, dont le musée de Da Nang, où se trouvaient les vestiges les plus significatifs de la civilisation champa (Ve-XVe siècle). L’administrateur civil de la base américaine de Da Nang, John Gunther Dean, reçut l’ordre de la Maison Blanche de préserver le musée. Ce qui fut fait. M. Dean, nommé en 1974 ambassadeur au Cambodge, se vit offrir par les autorités khmères une antique tête de pierre. Ramassée avec d’autres éléments à proximité du temple Bakong, elle était entreposée dans les réserves de la Conservation d’Angkor.

Pour remercier le Musée Guimet qui, lors d’une exposition consacrée au Champa (en 2005), avait signalé son comportement à Da Nang, l’ambassadeur américain offre au musée parisien cette tête. Laquelle s’adapte parfaitement au corps de la divinité ramenée par Philippe Stern.

La même aventure est arrivée au Musée national du Cambodge de Phnom Penh : une tête, détenue depuis la fin du XIXe siècle par Guimet, correspond au corps d’une statue conservée dans ses collections. Des négociations sont en cours pour que la tête de Guimet soit déposée sur les épaules qui l’attendent à Phnom Penh.

Emmanuel de Roux
Article paru dans l’édition du 18.05.06

© Le Monde.fr