Notre enseignement

La langue khmère présente à la fois des facilités et des difficultés pour le locuteur occidental. D’une part elle peut paraître assez simple car elle ne présente pas de conjugaison (l’infinitif est modulé temporellement soit par le contexte soit à l’aide d’adverbes) et très peu de déclinaisons. De plus contrairement à la plupart de ses voisines géographiques, elle n’est pas une langue tonale : les groupes syllabiques ne changent pas de signification en fonction de l’accent.

Cependant, cette impression est trompeuse. Absence de conjugaison ne signifie pas absence de grammaire, bien au contraire, et la construction de la phrase suit une logique qui n’est pas évidente pour un occidental. A l’écrit, l’alphabet khmer est l’un des plus importants du monde (33 consonnes, 23 voyelles “classiques” se prononçant chacune de deux façons différentes suivant le contexte, une douzaine de voyelles indépendantes) ; et un nombre important de ces consonnes et voyelles n’existent tout simplement pas dans les langues latines.

En conséquence, seuls les élèves qui fourniront un travail personnel régulier et sérieux peuvent espérer profiter pleinement de notre enseignement.

Programme du niveau Débutant

Professeur : MAM Pisey, 2016 – 2017

Il s’agit d’un cours de 2h avec 10mn de pause. La première année d’apprentissage du Khmer sera consacrée principalement à la prononciation et à l’écriture des consonnes et des voyelles. A la fin de ce niveau, chaque élève sera capable de lire et d’écrire des mots et des phrases simples suivant les règles de prononciations et les règles grammaticales de base.

Les 25 cours de l’année s’organisent ainsi :

  • 1 cours sur la notion générale de la langue khmère
  • 5 cours sur les consonnes :

Il s’agit d’apprendre à écrire et à prononcer les 33 consonnes. Les 33 consonnes sont divisées en 2 groupes en fonction de leur registre de prononciation. La prononciation des voyelles correspond à chacun des groupes. L’apprentissage des chiffres de 1 à 1000 sera effectué tout au long de ces cours.

Des exercices d’écriture à faire à la maison sont demandés aux élèves à la fin de chaque cours.

  • 4 cours sur les voyelles :

Du fait qu’il existe deux registres de prononciation, l’apprentissage de l’écriture et de la prononciation est divisé en deux parties, voyelles du premier registre et du second registre.

Des fiches de lecture seront données aux élèves en fin de cours pour travailler à la maison avec les devoirs d’écriture. Le début du cours suivant sera consacré aux corrections.

  • 1 cours sur les signes diacritiques et les voyelles indépendantes :

Les signes diacritiques suivants seront abordés : signes de changement de registre, indicateur de groupe ou répétition…

Les voyelles indépendantes seront abordées avec des mots de vocabulaire.

  • 8 cours sur les consonnes finales :

Les consonnes finales jouent un rôle très important dans la prononciation d’un mot ou d’une syllabe. Une prononciation différente implique un sens différent.

Plusieurs mots de vocabulaire seront donnés en classe afin de travailler la prononciation et l’écriture.

Une fiche de vocabulaire permettra aux élèves de lire et de faire des phrases simples.

Des règles grammaticales seront également abordées en fonction du nouveau vocabulaire.

  • 1 cours sur l’accent ou bântâk:

Le signe bântâk « ‘ » est un signe particulier qui consiste à rendre la prononciation brève ou parfois changer quasiment la prononciation.

Le cours est complété par une révision générale sur l’ensemble de leçons déjà apprises.

Un devoir de composition de phrases simples à partir de règles grammaticales déjà apprises sera demandé.

  • 4 cours sur les doubles consonnes – les souscrites :

La notion et les règles de prononciation des mots en consonnes doubles ou en souscrites seront abordées.

Des fiches de vocabulaires seront données aux élèves en complément du vocabulaire appris en classe. Les élèves seront à invités à travailler à la maison sur chaque fiche.

Cette partie de cours sur les doubles consonnes-souscrites se poursuivra au niveau intermédiaire pour l’année suivante.

  • Révision générale
  • Contrôle des connaissances et examen final

Chaque séance de cours commencera généralement par la révision de ce qui a été enseigné.

Le professeur demandera aux élèves de lire et/ou d’aller écrire au tableau.

Des dictées seront proposées pendant certains cours afin de connaître le niveau de chaque élève.

Des travaux pratiques de conversations simplifiées auront lieu pendant les cours afin de mettre en pratique les connaissances des élèves.

Des contrôles de connaissance auront lieu tout au long de l’année ainsi qu’un examen en fin d’année scolaire.

Programme du niveau Intermédiaire

Professeur : PAULI Sobotra, 2016 – 2017

  • Consonnes finales
  • Consonnes composées
  • Dents de souris
  • Trey Sap
  • Bantâk
  • Chiffres
  • Grammaire facile et faire des phrases simples
  • Conversations faciles
  • Dictée
  • Contrôle et examen final
  • Textes/contes : lecture + compréhension
  • Travail en groupe par thème
  • Apprendre à se présenter
  • Voyelles pleines